Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Ahmedinejad attendu à Dakar mercredi

Le président iranien Mahmoud Ahmedinejad est attendu le 12 septembre à Dakar où il doit rencontrer son homologue sénégalais Abdoulaye Wade, a appris Ouetsafnews de source informée.


Ahmedinejad attendu à Dakar mercredi
Le président iranien qui arrive dans la capitale sénégalaise à 13H00 (GMT) "aura un entretien avec son homologue sénégalais, Abdoulaye Wade, dans l'après midi au Palais de la République", rapporte l'Agence de presse sénégalaise (APS, officielle) citant un communiqué de la présidence du Sénégal.
Il s'agit de la deuxième visite du chef de l'Etat iranien en Afrique de l'ouest en l'espace de trois mois, ceci après son passage en juillet dernier au sommet de l'Union africaine tenu à Banjul, en Gambie.
Ahmedinejad, farouchement opposé à l'Occident - qui veut lui faire renoncer à ses projets dans le domaine du nucléaire - est engagé dans un sérieux bras de fer diplomatique avec les Etats-unis, soutenus par l'Union européenne et qui menacent l'Iran de sanctions.
Le président sénégalais s'était tout récemment invité dans le débat en publiant un texte dans la presse internationale où il soutient que la logique de "confrontation" n'est pas la meilleure approche pour résoudre la crise du nucléaire iranien.
M. Wade, qui disait s'exprimer "en tant que musulman", avait alors proposé une stratégie en "cinq étapes" pour parvenir à une solution négociée, sous la conduite d'un "facilitateur" qu'il n'a pas identifié.
"La stratégie de l'Occident n'a eu comme résultat que la logique de confrontation actuelle", avait alors écrit le président Wade avant de dérouler ses propositions dont la première phase serait que "l'Iran réitère ouvertement son engagement que toutes les activités nucléaires, à commencer par l'enrichissement de l'uranium, sont exclusivement destinées à des objectifs civils et pacifiques".
Cette étape sera suivie d'un engagement des Etats-unis à accepter "de rejoindre le groupe international pour un dialogue direct avec l'Iran". Ensuite suivra la formation "de ce groupe" sous la conduite d'un facilitateur, préconisait le chef d'Etat sénégalais.

Mercredi 13 Septembre 2006
Ouestaf News
Lu 1949 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 20/02/2018 – Togo, Mauritanie, Côte d’Ivoire : dialogue, Afreximba… https://t.co/P7DBteVgdN
Mardi 20 Février - 20:55
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 19/02/2018 - Ghana, Togo, Mauritanie, Sénégal, Gambie : Cedeao, in… https://t.co/JepHgBnecD
Lundi 19 Février - 18:34
Ouestafnews : La quasi-totalité d’entre eux se trouvant en Asie et en Afrique sub-saharienne et représenterait 85% dans des... https://t.co/LSUQAOHr2U
Samedi 17 Février - 01:05

Derniers tweets

Derniers tweets
Momar Niang : RT @ejicomschool: Appel à candidatures : bourses de partenariat Africans Rising / E-jicom, édition 2018 Ouvert aux jeunes diplômés... https…
Mardi 20 Février - 19:25
Momar Niang : @ValdezOnanina @assaned @dialimpa @abdouazizcisse9 https://t.co/qBxwzq0Qq2
Lundi 19 Février - 16:24