Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Cap historique pour la BAD : l'appui aux privés africains franchit la barre du milliard de dollars

La Banque Africaine de Développement (BAD) a franchi le 5 juillet le cap du milliard de dollars (environ 500 milliards de FCFA) injecté dans le secteur privé africain. C'est la toute première fois dépuis la création de la BAD en 1967 que ce chiffre est atteint pour ce qui est du financement du secteur privé.


Par : Ouestafnews

Cap historique pour la BAD : l'appui aux privés africains franchit la barre du milliard de dollars
Les dernières opérations de la banque ayant permis de franchir ce nouveau seuil sont l'octroi de deux financements opérés le 5 juillet 2007.
Il s'agit d'un prêt de 6 millions d’euros (un peu moins de 4 milliards FCFA) pour la microcentrale hydroélectrique de Sahanivotry à Madagascar et la prise de participation de 0,6 million d’euros (près de 400 millions FCFA) dans Access Bank de Tanzanie, banque axée sur la microentreprise, selon un document de la banque parvenu à Ouestafnews.
Le financement du secteur privé est désormais "une grande priorité pour la BAD", a affirmé Donald Kaberuka, président de la BAD.
La BAD, dont le siège se trouve à Abidjan mais qui est temproraierement délocalisé à Tunis en raison de la crise ivoirienne, a commencé à intervenir dans le financement du secteur privé africain en 1991, avec l'ouverture d'un Département spécialement chargé de ce secteur.
En 2007, plusieurs banques africaines ainsi que de grands projets sur l'ensemble du continent ont bénéficié de financements dans le cadre de cette politique.
Pour mieux asseoir cette politique, la BAD a décidé dans le cadre de sa collaboration avec les pays africains, de s’assurer que ceux-ci "honorent leurs obligations contractuelles envers les investisseurs privés".
Il est aussi question pour la BAD de faire en sorte "que l’essentiel des investissements privés profite aux pays africains et à leurs communautés, et que toutes les parties observent les normes internationales relatives à la viabilité de l’environnement et à la transparence des marchés publics".

Vendredi 6 Juillet 2007
Ouestaf News
Lu 2653 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : La quasi-totalité d’entre eux se trouvant en Asie et en Afrique sub-saharienne et représenterait 85% dans des... https://t.co/LSUQAOHr2U
Samedi 17 Février - 01:05
Ouestafnews : Mali : conseil des ministres du 14 février 2018 ( le communiqué) Le Mercredi 14 Février 2018, un Conseil des Minist… https://t.co/CRVukofnNP
Vendredi 16 Février - 21:40
Ouestafnews : "Une indemnisation constitue une réponse adéquate à un long parcours tel celui des victimes d’un régime... https://t.co/VqBhegLN62
Vendredi 16 Février - 21:24

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : @ehmthiam @edgarmorinparis Géographie coloniale plus que choix. Suis pas spécialistes mais vous savez bien que la… https://t.co/WEfevIHDf6
Dimanche 18 Février - 23:39
Hamadou Tidiane SY : @ehmthiam @edgarmorinparis On est toujours dans la logique coloniale. Sans vouloir dédouaner ceux que vous nommez,… https://t.co/hF7jwJT2lX
Dimanche 18 Février - 23:32

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: Selon la @FAOWestAfrica , la chenille légionnaire d’automne (Spodoptera frugiperda) peut causer des dégâts... #ouesta…
Dimanche 18 Février - 03:17
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: Tout le monde sait aussi que Hissène Habré a débarqué au Sénégal avec beaucoup d’argent et qu’il a investi un peu part…
Dimanche 18 Février - 03:15