Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Côte d’Ivoire : attaque contre l’Onuci dont Gbagbo demande le « départ immédiat »

Ouestafnews - Le « président » ivoirien Laurent Gbagbo, dont la légitimité n’est plus reconnue par la Communauté internationale, a demandé ce samedi 18 décembre 2010 le « départ immédiat» de l’Opération des Nations unies en Côte d’ivoire (Onuci) qu’il accuse de « graves dérapages », alors que la Côte d’Ivoire fait face à une grave crise politique pour le contrôle du pouvoir.


La crise ouverte depuis le second tour de la présidentielle disputé le 28 Novembre 2010 oppose le président sortant (Laurent Gbagbo) et son rival Alassane Ouattara proclamé vainqueur par la Commission électorale indépendante (CEI) et reconnu comme vainqueur du scrutin par l’essentiel de la communauté internationale.

« L’Etat de Côte d’Ivoire considère que l’Onuci s’est rendue coupable de graves dérapages qui font d’elle indubitablement un agent de déstabilisation ayant contribué a diviser davantage le peuple ivoirien», a accusé le président Gbagbo, selon un communiqué lu sur les ondes de la Radio-télévision ivoirienne (RTI, publique) entièrement contrôlée par les partisans du président sortant.

Soutenu par les institutions qu’il a mises en place en dix ans de pouvoir, le président Gbagbo, en dépit d’une forte pression internationale et des menaces de sanctions, refuse de céder le pouvoir.

De son côté, l’Onuci, a annoncé avoir été victime d’une attaque à son siège dans la nuit du 17 au 18 décembre 2010, attaque attribué à des « hommes en tenue militaire, dans un véhicule civil », selon un communiqué parvenu à Ouestafnews.

Cet incident survient au lendemain d’une nouvelle tentative de médiation entreprise par le président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping, qui s’est rendu à Abidjan pour rencontrer les protagonistes de la crise ainsi que le représentant de spécial des Nations unies en côte d’Ivoire Young-Ji Choi.

Cette mission du diplomate africain n’a produit aucun résultat alors qu’à l’extérieur du pays les voix se multiplient pour demander le départ du président Gbagbo.

Samedi 18 Décembre 2010
Ouestaf News
Lu 2689 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : #Mali #Insécurité #AccordAlger #justice «La conduite des négociations pour parvenir à l’Accord d’Alger ou les... https://t.co/Y2OsmSjUet
Samedi 16 Décembre - 12:45
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 15/12/2017- Togo, Gambie, Niger : agriculture, investissement, cro… https://t.co/lxccbO8SLs
Vendredi 15 Décembre - 22:29
Ouestafnews : Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? Ouestafnews – Signé le 15 mai et 20 juin 2015… https://t.co/ocvcO25HAj
Vendredi 15 Décembre - 17:29

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Hmmmm https://t.co/oepXEN32Hg
Lundi 18 Décembre - 01:26
Hamadou Tidiane SY : Tout le monde célèbre "le président Dia". Question : que faisons nous dans la vie réelle pour que son "héritage" ne soit pas vain?
Dimanche 17 Décembre - 23:03

Derniers tweets
Momar Niang : #Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? https://t.co/NcJewbxQMC
Vendredi 15 Décembre - 17:31
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de France, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/z1jof2pg6Y
Jeudi 14 Décembre - 19:46