Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Côte d’Ivoire : la Raddho toujours préoccupée par la violence

Ouestafnews – La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Radho, ONG panafricaine basée à Dakar) a exprimé ses « profondes préoccupations » sur la situation qui prévaut en Côte d’Ivoire depuis la dissolution intervenue dans ce pays le 13 février 2010 du gouvernement et de la Commission électorale indépendante (CEI).


Ces deux décisions, que la Raddho nomme « la dérive de trop » dans un communiqué transmis à Ouestafnews, ont été prises par le président Laurent Gbabgo alors que le pays s’acheminait vers une élection présidentielle attendue dans le premier trimestre de 2010.

Selon la Raddho, la décision annoncée par l’opposition ivoirienne de remettre « en question la légitimité du président Gbagbo à la tête de l’Etat » en engendré de vives « tensions politiques », et notamment des scènes de violence dans plusieurs parties du pays.

Plusieurs manifestations ayant débouché sur des scènes de violences ont été rapportées par les médias, ces derniers jours.

Certaines de ces scènes ont causé la mort de manifestants, notamment le 19 février à Gagnoa, dans le centre ouest du pays où cinq personnes ont été tuées, rappelle la Raddho.

Le chef d’Etat-major de l’armée ivoirienne, le général Philippe Mangou a attribué la responsabilité de cette situation à l’opposition.

Lundi 22 février le président Blaise Comparé, principal médiateur dans la crise, s’est rendu d’urgence à Abidjan dans l’espoir de faire baisser la tension et de renouer le fil du dialogue entre le président Gbagbo et son opposition.

Gbabo, arrivé au pouvoir en 2000 lors d’élections controversées aurait du terminer son mandat depuis 2005 et une nouvelle présidentielle devait être organisée. Mais, s’appuyant sur la crise ayant éclaté dans le pays en septembre 2002 et qui a scindé le pays en deux, le régime en place est toujours allé de report en report.

Mardi 23 Février 2010
Ouestaf News
Lu 2916 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Hmmm. Interesting. Will he land in a court, handcuffed!? https://t.co/x8yr3t27RF
Vendredi 23 Février - 22:39
Hamadou Tidiane SY : RT @aliounetine16: Ce sont les citoyens de la Cedeao,les médias,la société civile,tous ensemble nous devons faire la promotion de cette Cou…
Vendredi 23 Février - 22:38

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58