Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Crise alimentaire : le parlement de la CEDEAO accuse les chefs d'Etat

Le Parlement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) accuse les chefs d'Etat des pays de la sous-région d'être responsables de la crise alimentaire actuelle, pour avoir appliqué de ''mauvaises politiques agricoles'', a appris Ouestafnews auprès de l'institution.


Par Ouestafnews

''Nos gouvernements ont appliqué de mauvaises politiques agricoles sous la pression des institutions internationales comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international'', a indiqué le président du Parlement de la CEDEAO, le Nigérien Mahamane Ousmane.

M. Ousmane s'exprimait à Abuja à l'occasion de la première session ordinaire du Parlement de la CEDEAO, précise le quotidien nigérian The Guardian.

''Les toutes dernières statistiques montrent que c'est à peine 10 pour cent des budgets de nos pays qui sont consacrés à l'agriculture'', a regretté le président du Parlement sous-régional, soulignant pourtant que ce secteur fait vivre ''80 pour cent de la main d'œuvre''.

Mahamane Ousmane s'est dit préoccupé par ''le coût élevé des produits de consommation courante et la crise alimentaire dans la sous-région''. Selon dans ce contexte difficile, ''notre place, en tant que législateurs, est avec nos mandants''

''C'est de notre responsabilité de voir les moyens de faire face à la crise avec une dose de modération et avec une approche pédagogique'', a ajouté Mahamane Ousmane pour qui, ''ne faisant cela, nous ne devons pas confondre notre rôle avec celui de l'exécutif''.

Des manifestations contre la cherté de la vie ont eu lieu dans plusieurs pays membres de la CEDEAO au cours des dernières semaines. C'est le cas notamment au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, en Guinée et au Sénégal.

Le Parlement de la CEDEAO regroupe tous les 15 Etats membres de cette institution sous-régionale.


Jeudi 15 Mai 2008
Ouestaf News
Lu 2994 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #justice #citoyenneté Affaire du jeune arrêté par la police. Je n'ai pas tous les éléments pour... https://t.co/Oep44HC6ap
Samedi 24 Février - 14:52
Hamadou Tidiane SY : RT @coumbas2: "Pléonasme : n. Armée de mots escortant un caporal de la pensée." "Poltron : n. Personne qui, dans une situation périlleuse,…
Samedi 24 Février - 10:28

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58