Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Crise ivoirienne : Blaise Compaoré tout près de lâcher sa médiation

Ouestafnews- Le chef de l’Etat burkinabé Blaise Compaoré a laissé entendre qu’il ne garantit pas une continuation de sa médiation dans la crise ivoirienne, qui dure depuis près de huit ans malgré la signature de plusieurs accords de paix, dont un signé à Ouagadougou en mars 2007.


« Il est certain que mes limites effectivement peuvent s'arrêter au cours de cette année », a affirmé le président burkinabé au cours d’un entretien avec la chaine de télévision France 24 (publique) diffusé ce mercredi 2 juin 2010.

Le président burkinabé est à l’origine de l’Accord politique de Ouagadougou ayant permis la nomination au poste de Premier ministre de Guillaume Soro, ex-chef rebelle et sa réconciliation avec le président Laurent Gbabgo, au pouvoir depuis 2000 malgré l’expiration de son mandat en 2005.

Pour le président Burkinabé, qui n’a pas donné les raisons de son possible retrait, même s’il devait continuer sa médiation, son engagement ne serait plus le même si le statuquo perdure

« Je m’en occuperai (après 2010) , mais pas à ce niveau », a-t-il fait savoir tout en écartant tout risque d’embrasement ou de reprise de la guerre.

Mais a-t-il tenu à préciser, sans les élections que les Ivoiriens attendent depuis 2005 « il n’y a pas une solution pour sortir de la crise ».

La Côte d’Ivoire vit sa plus longue et plus sérieuse crise politique depuis son indépendance, suite au coup d’Etat manqué de septembre 2002 contre le président Ggagbo.
Cette crise a coupé le pays en deux et affecté sérieusement l’économie ivoirienne, jadis considérée comme la plus prospère en Afrique de l’ouest francophone.

Depuis l’éclatement de la crise, plusieurs accords ont été signés entre le président ivoirien et les Forces nouvelles (FN, ex-rébellion) ainsi que l’opposition politique, mais jusqu’à présent, les différentes parties en conflit n’arrivent pas à s’entendre sur les modalités de la réunification totale du pays, le désarmement et surtout l’élection présidentielle très attendue pour sortir la Côte d’Ivoire définitivement de l’impasse.

Mercredi 2 Juin 2010
Ouestaf News
Lu 2811 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #justice #citoyenneté Affaire du jeune arrêté par la police. Je n'ai pas tous les éléments pour... https://t.co/Oep44HC6ap
Samedi 24 Février - 14:52
Hamadou Tidiane SY : RT @coumbas2: "Pléonasme : n. Armée de mots escortant un caporal de la pensée." "Poltron : n. Personne qui, dans une situation périlleuse,…
Samedi 24 Février - 10:28

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58