Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Guinée Bissau, Nino Vieira assassiné après une décennie de troubles, l’Union africaine condamne

Ouestafnews - Le président bissau-guinéen Joao Bernardo Vieira, dit Nino, a été tué ce lundi 2 mars quelques heures après l’assassinat la veille au soir du chef d’Etat major de l’armée le général Tagme Na-Wai, rapportent des sources concordantes parvenues à Ouestafnews.


Contactée par Ouestafnews, une source de l’ambassade de Guinée Bissau à Dakar a confirmé le décès du président Vieira.
Lundi, jusqu’en fin de matinée, il n’était pas encore possible de déterminer qui avait le contrôle de la situation dans le pays, selon la même source.
Dans un communiqué parvenu à Ouestafnews, l’Union africaine (UA) a condamné de manière ferme ce qu’elle qualifie d’attaques « lâches et odieuses », tout regrettant qu’elles interviennent à un moment où « la communauté internationale déploie des efforts renouvelés visant à soutenir la consolidation de la paix en Guinée Bissau ».
La mort de Nino Vieira et de son chef d’Etat-major, tous deux des anciens combattants de la lutte de libération nationale, boucle ainsi de manière tragique une décennie de troubles pour la Guinée Bissau, entamée en juin 1998, lors d’une première tentative d’assassinat contre le même Nino Vieira.
Cette première crise politico-militaire, déclenchée par un autre chef d’Etat major de l’armée Ansumane Mané, (qui sera lui même assassiné plus tard) a débouché en une longue période d’instabilité faite de coups et de « contre-coups » d’Etat pour ce petit pays ouest africain.
L’arrivée au pouvoir par les urnes de Kumba Yala en 2000 et celle plus récente du président Nino Vieira (2005) n’ont été que de petites parenthèses démocratiques pour ce pays où l’armée, s’appuyant sur son rôle historique dans la lutte de libération nationale contre les colons portugais, a toujours joué les premiers rôles dans la scène politique.
Ces difficultés internes mises à part, l’assassinat du président Vieira intervient dans un contexte assez particulier pour la Guinée Bissau, selon le desk politique d’Ouestafnews.
Aux tiraillements et aux soubresauts politico-militaires qu’a connus le pays ces dix dernières années, s’est greffée depuis deux à trois ans, l’entrée massive dans le pays de narcotrafiquants latino-américains qui ont fini par achever les institutions déjà très fragiles d’un pays considéré comme étant parmi les pays les plus pauvres du monde.
Cette irruption des narcotrafiquants, jouissant de puissants soutiens dans l’armée et la classe politique, s’est traduite ces dernières années par des menaces de mort contre la presse, les autorités politiques et judiciaires, etc.
Il n’était pas encore possible d’établir un quelconque lien entre la mort du président Vieira ainsi que du général Tagme Na-Wai, et la guerre interne suscitée par la présence des narcotrafiquants dans le pays.
Il y a tout juste quelques mois, en Novembre 2008, le président Nino Vieira avait encore échappé à un attentat lorsque des assaillants ont tiré sur son domicile. Il avait une nouvelle fois pu s’échapper.
L’Union africaine, qui affirme avoir « pris contact » avec les chefs d’Etat de la région, a aussi annoncé que des contacts sont en cours pour une réunion d’urgence de son conseil de paix et de sécurité.
Par ailleurs, la Communauté des Etats de langue portugaise (CPLP), créé à l’initiative du Portugal, ancienne puissance coloniale, a convoqué une « réunion d’urgence » pour se pencher sur le cas de la Guinée Bissau.

Lundi 2 Mars 2009
Ouestaf News
Lu 3760 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #justice #citoyenneté Affaire du jeune arrêté par la police. Je n'ai pas tous les éléments pour... https://t.co/Oep44HC6ap
Samedi 24 Février - 14:52
Hamadou Tidiane SY : RT @coumbas2: "Pléonasme : n. Armée de mots escortant un caporal de la pensée." "Poltron : n. Personne qui, dans une situation périlleuse,…
Samedi 24 Février - 10:28

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58