Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Guinée : attaque contre la résidence de Condé, un mort selon la présidence

Ouestafnews – Une attaque contre la résidence privée du président guinéen, Alpha Condé, a fait un mort dans les rangs de la garde rapprochée du chef de l’Etat, selon un premier bilan officiel mais « provisoire » fourni par les services de presse de la présidence.


« Le mardi 19 juillet (2011) aux environs de trois heures du matin un commando, venu dans trois 4X4, a pris d’assaut la résidence du chef de l’Etat guinéen à Kipé dans la commune de Ratoma », explique un communiqué signé par Abdoulaye Sankara, directeur adjoint du Bureau de presse de la présidence.

Selon le communiqué, reproduit in extenso sur le site Guinééconakry.info visité par Ouestafnews, le président Condé est sorti de l’attaque « sain et sauf », mais celle-ci à fait des blessés et un mort.

« L’attaque a coûté la vie à un garde civil du président de la république, Bakary Oulen Camara. L’on déplore également des blessés du côté présidentiel dont une dame du nom de Batourou Doumbouya qui a reçu des balles dans les deux jambes. Moussa Makonon Condé (soldat de 2ème classe) et Lonceny Konaté (brigadier) de la garde présidentielle ont tous été blessés », selon la même source qui ajoute que le président s’est aussitôt après adressé à la nation pour appeler « au calme » et inviter « les forces spécialisées, gendarmerie et police, à mener les investigations pour faire la lumière sur cette affaire ».

Du côté des assaillants, la présidence annonce « l’arrestation de deux militaires dont un certain OK . Ces deux militaires sont détenus au camp Samory pour des soins ». Le même communiqué fait état de l’arrestation d’une troisième personne identifié comme « un certain Alpha Ousmane Barry, plus connu sous le nom de AOB, qui a dirigé l’attaque ».

La Guinée vient à peine de sortir d’une longue période de crise politique (marquée entre autres par une difficile transition militaire) mais que l’on croyait définitivement close avec l’élection fin 2010 du président Alpha Condé. Mais depuis, ses adversaires lui reprochent de reproduire les vieux schémas qui ont déstabilisé et plombé le développement de ce pays, considéré comme l’un des plus riches du contient africain.

Mardi 19 Juillet 2011
Ouestaf News
Lu 1256 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : #Mali #Insécurité #AccordAlger #justice «La conduite des négociations pour parvenir à l’Accord d’Alger ou les... https://t.co/Y2OsmSjUet
Samedi 16 Décembre - 12:45
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 15/12/2017- Togo, Gambie, Niger : agriculture, investissement, cro… https://t.co/lxccbO8SLs
Vendredi 15 Décembre - 22:29
Ouestafnews : Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? Ouestafnews – Signé le 15 mai et 20 juin 2015… https://t.co/ocvcO25HAj
Vendredi 15 Décembre - 17:29

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Rappel. https://t.co/w3gqDigS9c
Samedi 16 Décembre - 21:46
Hamadou Tidiane SY : @aliounetine16 Un esprit brillant double d'un intellectuel engagé est parti.
Samedi 16 Décembre - 20:55

Derniers tweets
Momar Niang : #Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? https://t.co/NcJewbxQMC
Vendredi 15 Décembre - 17:31
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de France, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/z1jof2pg6Y
Jeudi 14 Décembre - 19:46