Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Guinée : la tenue de la présidentielle suspendue à la décision du général Konaté, selon la présidente du CNT

Ouestafnews - La présidente du Conseil national de transition (CNT), instance chargée de légiférer d’ici le retour à l’ordre constitutionnel en Guinée, Hadja Rabiatou Serah Diallo, a estimé que «la balle est dans le camp» du Président Sékouba Konaté, quant la tenue d’une élection présidentielle le 27 juin 2010.


C’est le président Konaté qui doit signer le décret pour promulguer la nouvelle Constitution, devant permettre la tenue de ces élections.

«Aujourd’hui, la balle est dans le camp du président Sékouba Konaté. Le dernier mot lui appartient. C’est à lui de signer le décret pour entériner cette Constitution. On a besoin de cette loi pour aller aux élections », a expliqué M. Diallo au quotidien sénégalais Le Soleil consulté par Ouestafnews.

«En tout cas, le CNT est fin prêt. Je pense que le peu de choses qui restent à faire ne peut pas empêcher la tenue des élections en juin prochain. S’il y a une volonté politique, un engagement fort de toutes les parties, il n’y a aucune raison de ne pas tenir les élections le 27 juin 2010. Personne ne sait ce qui va advenir si nous n’organisons pas les élections en juin», a dit la syndicaliste guinéenne.

« Il appartient au président, tenant compte de ses engagements, de prendre ses responsabilités et de sortir le pays de la crise en signant le décret promulguant cette Constitution ».
Cette entretien est publié au moment où est annoncé une réunion du Groupe international de contact sur la Guinée.

Depuis la mort du général Lansana Conté le 23 décembre 2008, la Guinée est dirigée par une junte militaire dont le chef, le capitaine Moussa Dadis Camara, victime d’une tentative d’assassinat (consécutive à une période de troubles et de tensions), a été écarté du pouvoir et remplacé par un « intérimaire», le général Sékouba Konaté.

Devenu de fait le chef de l’Etat, le général Konaté s‘est engagé dans un processus de transition au bout duquel le pouvoir sera remis à des autorités civiles, ce que son prédécesseur aussi avait promis avant de se rétracter replongeant ainsi son pays dans l’instabilité.

Samedi 15 Mai 2010
Ouestaf News
Lu 4149 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Acceptons qu'il est plus facile d'être un sinistre pour le pays qu'un bon ministre de la république. Je n'ai nommé personne.
Vendredi 23 Février - 16:27
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #Transport "#incompétences Allo, Allo, "waa émergence", dites à votre ministre A. D. Diallo là de... https://t.co/EI3nYY7cEs
Vendredi 23 Février - 13:14

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58