Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le gazoduc ouest africain paralysé par le conflit dans le Delta du Niger

Ouestafnews - L’installation du gazoduc ouest africain, projet ambitieux devant relier le Nigeria à trois pays ouest africains, connaît des difficultés en raison du conflit dans la région du Delta du Niger (au Nigeria), selon Jack Derickson, directeur général de la Société du gazoduc ouest-africain (Wapco, en anglais).


Jusqu’en avril dernier, la Wapco avait pourtant réussi à assurer des livraisons de gaz à une société ghanéenne, mais depuis elle a cessé de fonctionner à cause de la destruction de plusieurs pipelines, a affirmé M. Derickson cité par l’Agence d’information du Ghana (GNA, officielle) consulté par Ouestafnews.

La station de compression de Lagos qui permet à la Wapco de transporter de grands volumes de gaz du Nigéria vers le Ghana et le Bénin, est toujours en construction, selon la même source.

En dépit de ces difficultés, Jack Derickson a par ailleurs indiqué que les infrastructures comme les stations de régulation et le compteur qui devraient permettre de recevoir du gaz offshore à Tema, Lomé et Cotonou seront terminés au premier trimestre de l’année 2010.

Une fois la construction de ces infrastructures terminée, la Wapco pourra fournir du gaz à ses clients au Ghana, au Bénin et au Togo.

Le Projet de gazoduc ouest africain, lancé en 1982, a effectué ses premières livraisons de gaz naturel au Ghana, en décembre 2008, après plusieurs reports.

Ce projet, dont le siège est basé à Accra est initié sous l’égide de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao). Parmi ses missions figurent la livraison de gaz Nigérian vers le Ghana.

Selon l’accord signé entre les gouvernements du Nigeria, du Bénin, du Togo et du Ghana, il a été convenu que le pipeline de 1.033 kilomètres et d'un coût de 500 millions de dollars (environ 250 milliards de francs) devrait transporter du gaz du Nigeria vers ses trois voisins ouest africains, et ce à depuis juin 2005, n’eût été les retards.

Le traité, d'une durée de 20 ans, garantit un cadre légal et fiscal ainsi qu'une autorité unique pour la mise en œuvre du projet.

Jeudi 19 Novembre 2009
Ouestaf News
Lu 1573 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #justice #citoyenneté Affaire du jeune arrêté par la police. Je n'ai pas tous les éléments pour... https://t.co/Oep44HC6ap
Samedi 24 Février - 14:52
Hamadou Tidiane SY : RT @coumbas2: "Pléonasme : n. Armée de mots escortant un caporal de la pensée." "Poltron : n. Personne qui, dans une situation périlleuse,…
Samedi 24 Février - 10:28

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58