Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le paradoxe des ressources minières refait surface au salon des mines de Dakar

Ouestafnews - Le président sénégalais Abdoulaye Wade a dénoncé ce lundi 12 avril 2010 à Dakar la « concurrence ruineuse » que se livrent les pays ouest africains pour attirer chacun les grandes multinationales minières, remettant ainsi sur le tapis le paradoxe du développement d’un secteur à controverses.


« Il y a ce qu’on appelle la concurrence ruineuse qui guette les pays avec les différences de code d’un pays à un autre », a affirmé le chef d’Etat sénégalais cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).

Le président Wade s’exprimait à l’ouverture d’un Salon international des mines, visant justement à promouvoir les investissements miniers en Afrique.

Depuis près d’une décennie, les pays ouest africains se sont lancés , chacun de son côté, dans des politiques visant à développer l’exploitation minière mais dont les résultats se reflètent encore très peu dans l’économie de la sous région ou dans la vie des populations.

La quasi-totalité des pays concernés se retrouvent au bas de l’échelle, dans le classement sur la base de l’index de développement humain, dressé chaque année par le programme des nations unies pour le développement (Pnud).

Début avril, s’adressant aux parlementaires de son pays, le premier ministre du Burkina Faso, Tertius Zongo, saluait « l’entrée » de son pays dans le lot des pays miniers.

« Le nombre de titres et autorisations délivrés est passé de 537 en 2008 à 599 en 2009, soit une progression de 11,6% (…) et la production industrielle d’or est passée d’environ 5 000kg en 2008 à 11 642 Kg en 2009 », s’est félicité le premier ministre burkinabé, alors que son pays est classé en 2009 à la 177ème place sur la base de l’index de développement humain.

Le Mali troisième producteur d’or en Afrique et deuxième en Afrique de l’ouest depuis quelques années, ne fait guère mieux en étant classé 178ème, selon le même index.

Au Sénégal (166ème), pays qui a vécu en décembre 2008 des émeutes liés au mécontentement des populations locales dans la région aurifère de l’Est du pays, le ministre des Mines Ousmane Ngom a annoncé que depuis 2005, le secteur minier a attiré des investissements cumulés avoisinant les 2000 milliards FCFA, selon l’Agence de presse sénégalaise.

Ces chiffres mirobolants contrastent avec l’état décadent de la plupart des économies des pays concernés caractérisés, par le manque d’énergie, des déficits alimentaires et une dépendance vis-à-vis de l’aide étrangère.

Au Niger par exemple, grand producteur d’uranium les populations sont actuellement confrontées à la famine, alors que le pays découvre chaque année de nouvelles richesses dan son sous-sol.

En Guinée, divers gouvernements qui se sont succédés ont annoncé à plusieurs reprises la « réforme » du secteur minier et promis la renégociation des contrats miniers, sans grand succès.

Face à de telles situations paradoxales, la société civile ouest africaine dénoncent souvent des contrats léonins signés par les Etats parfois dans une totale opacité et au profit des grandes multinationales du secteur.

Ces mêmes voix ont appelé à l’adoption d’un code minier à l’échelle de la sous-région, mais celui-ci tarde à se mettre en place en dépit de plusieurs réunions et de nombreuses déclarations d’intention.

Lundi 12 Avril 2010
Ouestaf News
Lu 3135 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : #Mali #Insécurité #AccordAlger #justice «La conduite des négociations pour parvenir à l’Accord d’Alger ou les... https://t.co/Y2OsmSjUet
Samedi 16 Décembre - 12:45
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 15/12/2017- Togo, Gambie, Niger : agriculture, investissement, cro… https://t.co/lxccbO8SLs
Vendredi 15 Décembre - 22:29
Ouestafnews : Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? Ouestafnews – Signé le 15 mai et 20 juin 2015… https://t.co/ocvcO25HAj
Vendredi 15 Décembre - 17:29

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Hmmmm https://t.co/oepXEN32Hg
Lundi 18 Décembre - 01:26
Hamadou Tidiane SY : Tout le monde célèbre "le président Dia". Question : que faisons nous dans la vie réelle pour que son "héritage" ne soit pas vain?
Dimanche 17 Décembre - 23:03

Derniers tweets
Momar Niang : #Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? https://t.co/NcJewbxQMC
Vendredi 15 Décembre - 17:31
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de France, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/z1jof2pg6Y
Jeudi 14 Décembre - 19:46