Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Légère baisse des transferts de fonds vers l'Afrique subsaharienne, selon la Banque mondiale

Ouestafnews - Les transferts d’argent des migrants originaires d’Afrique subsaharienne vers leur pays d’origine vont baisser légèrement en 2010 et ceci pour la première fois depuis 1995, a indiqué la Banque mondiale dan un communiqué.


Ces transferts devraient se situer cette année à 21,5 milliards de dollars US (soit plus de 10.100 milliards FCFA) contre 21 milliards de dollars (environ 9.900 milliards FCFA) l’année précédente, selon les taux actuels du dollar américain.

La baisse s’explique essentiellement par la crise financière internationale qui sévit depuis deux ans dans les pays développés, selon un communiqué de l’institution financière internationale parvenu à Ouestafnews.

« En 2008 et 2009, les envois de fonds ont constitué plus que jamais un filet de sécurité pour les pays pauvres, confrontés à l’effondrement des flux de capitaux privés provoqué par la crise », selon Dilip Ratha, Chef de l’Unité Migrations et envois de fonds à la Banque mondiale cité par la même source.

Parmi les dix premiers pays destinataires de ces fonds envoyés par les migrants en Afrique subsaharienne, figurent quatre pays ouest africains.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique et possédant une forte diaspora dans le monde, occupe la première place du classement en Afrique subsaharienne avec 10 milliards de dollars reçus (plus 4.740 milliards FCFA), soit près de 5% de son Produit intérieur brut (PIB) en 2010, indique la même source.

Les autres pays ouest africains qui bénéficient largement de ces transferts sont respectivement le Sénégal, classé 4ème, avec 1,2 milliards de dollars (plus de 568 milliards FCFA), soit 9,1 % du PIB, derrière le Soudan et le Kenya.

Les deux dernières places de ce « top 10 » des pays destinataires en Afrique subsaharienne sont occupées par deux autres pays ouest africains, le Mali et le Togo avec chacun 385 millions de dollars (182,5 milliards FCFA).

Toutefois la BM estime que ces transferts de fonds en direction des pays en développement risquent d’être ralentis par le durcissement des lois d’immigration et « les variations de change qui pourrait avoir des effets imprévisibles », sur ces opérations.

Mardi 9 Novembre 2010
Ouestaf News
Lu 1725 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 15/12/2017- Togo, Gambie, Niger : agriculture, investissement, cro… https://t.co/lxccbO8SLs
Vendredi 15 Décembre - 22:29
Ouestafnews : Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? Ouestafnews – Signé le 15 mai et 20 juin 2015… https://t.co/ocvcO25HAj
Vendredi 15 Décembre - 17:29
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 14/12/2017- Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso : croissance, étu… https://t.co/qBA4kexwT9
Jeudi 14 Décembre - 23:34

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @guyntoto: J'ai étudié la guerre, J'ai appris la guerre, Je connais la guerre, Mais je n'aime pas la guerre. Général Mbuza Mabe (RFI) ht…
Vendredi 15 Décembre - 01:48
Hamadou Tidiane SY : @PapeDiam @ejcnet @elhadjkasse @ejicomschool @cmohamadou1 D'où justement l'importance d'une "loi" qui permettrait d… https://t.co/GIX9fJT6YO
Vendredi 15 Décembre - 01:47

Derniers tweets
Momar Niang : #Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? https://t.co/NcJewbxQMC
Vendredi 15 Décembre - 17:31
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de France, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/z1jof2pg6Y
Jeudi 14 Décembre - 19:46