Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Liberia : plus de « réfugiés » libériens à compter de juin 2012

Ouestafnews – Le gouvernement libérien a convenu avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) de mettre fin au statut de « réfugié libérien » en Afrique de l’Ouest et partout dans le monde à compter du moins de juin 2012.


La décision a été annoncée par le ministre libérien de l’information Lewis G. Brown, cité par la presse libérienne. Elle intervint neuf ans après la fin de la guerre civile qui a dévasté ce pays d’Afrique de l’ouest pendant plus d’une décennie.

« Une délégation est en train d’effectuer une tournée en Afrique de l’ouest et dans d’autres pays du monde pour informer les réfugiés qui y résident », a précisé le ministre cité par les mêmes sources.

Entre 1989 et 2003, la guerre civile au Liberia a fait près entre 150.000 morts et poussé 800.000 Libériens à se réfugier hors de leur pays, selon l’encyclopédie en ligne Wikipedia. Elle a pris fin avec la signature de l'Accord de paix global et la destitution du président Charles Taylor.

« La majorité des réfugiés libériens sont rentrés dans leur pays d'origine, quelque 63.000 d'entre eux sont toujours exilés, principalement en Côte d'Ivoire », déclarait début février 2012, devant la presse Adrian Edwards, porte-parole du HCR à Genève.

Durant cette rencontre l’organe Onusien avait fait savoir qu’en plus du Liberia, il sera aussi mis fin au statut de réfugiés pour les Rwandais et les Angolais, après une accélération des « retours volontaires ».

Pour ce qui est des Libériens, ceux d’entre eux qui le souhaitent peuvent rester vivre et travailler dans les pays ouest-africains en vertu des conventions qui existent entre les pays membres de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao, 15 pays), a rappelé le HCR.

Aujourd’hui le Liberia est en pleine reconstruction économique après le désastre de la guerre civile, avec un retour remarqué des bailleurs de fonds et des investisseurs étrangers, notamment ceux évoluant dans le domaine des industries extractives. D’ailleurs une quantité importante de pétrole off-shore a récemment découverte par African Petroleum Corps, une entreprise disposant d’une licence d’exploration dans le pays.

Jeudi 8 Mars 2012
Ouestaf News
Lu 776 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Hmmm. Interesting. Will he land in a court, handcuffed!? https://t.co/x8yr3t27RF
Vendredi 23 Février - 22:39
Hamadou Tidiane SY : RT @aliounetine16: Ce sont les citoyens de la Cedeao,les médias,la société civile,tous ensemble nous devons faire la promotion de cette Cou…
Vendredi 23 Février - 22:38

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58