Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Médicaments contrefaits : l'UEMOA engage la bataille

L'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) préconise la mise en place d'un laboratoire commun pour lutter contre la prolifération et la circulation illicite des médicaments vétérinaires en Afrique, appris Ouestafnews de source autorisée.


Par Ouestafnews

Au sein de l'UEMOA, ''c'est une approche régionale de gestion de la problématique qui a été préconisée avec une mise en commun des efforts de lutte'', rapporte le quotidien pro-gouvernemental sénégalais Le Soleil rendant compte de la conférence de Dakar sur les médicaments vétérinaires en Afrique.
Il a été ainsi proposé que les pays membres de l'union mettent en place un laboratoire sous-régional, parce que l'outil est jugé très coûteux pour que chaque pays puisse en disposer.
''Le laboratoire est important dans la mise aux normes des médicaments. C'est donc l'ambition d'une gestion concertée et commune du fléau de la circulation des médicaments vétérinaires qui est ainsi affichée'', affirme Le Soleil.
L'organisation mondiale de la santé animale (OIE), qui a initié cette rencontre, a réaffirmé sa ''volonté'' d'aider les gouvernements africains à renforcer leurs services vétérinaires et à mener efficacement leurs politiques de prévention et de lutte contre la circulation des médicaments vétérinaires de mauvaise qualité.
L'OIE va ''accompagner les Etats africains dans la recherche de moyens pour mettre en application leurs politiques d'harmonisation et de lutte'', a dit son directeur général le docteur Bernard Vallat.
''Nous sommes conscients de l'importance de l'élevage en Afrique et les maladies animales constituent un frein à son développement. Pour combattre ces maladies, il faut des médicaments et des vaccins alors qu'à ce niveau, il se pose le problème de la qualité'', a souligné M. Vallat.
Selon des statistiques de l'Ecole inter-Etats de médecine vétérinaire (EIV) de Dakar, 65 pour cent des produits vendus en Afrique sont frelatés.





.

Jeudi 3 Avril 2008
Ouestaf News
Lu 4334 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 20/02/2018 – Togo, Mauritanie, Côte d’Ivoire : dialogue, Afreximba… https://t.co/P7DBteVgdN
Mardi 20 Février - 20:55
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 19/02/2018 - Ghana, Togo, Mauritanie, Sénégal, Gambie : Cedeao, in… https://t.co/JepHgBnecD
Lundi 19 Février - 18:34
Ouestafnews : La quasi-totalité d’entre eux se trouvant en Asie et en Afrique sub-saharienne et représenterait 85% dans des... https://t.co/LSUQAOHr2U
Samedi 17 Février - 01:05

Derniers tweets

Derniers tweets
Momar Niang : RT @ejicomschool: Appel à candidatures : bourses de partenariat Africans Rising / E-jicom, édition 2018 Ouvert aux jeunes diplômés... https…
Mardi 20 Février - 19:25
Momar Niang : @ValdezOnanina @assaned @dialimpa @abdouazizcisse9 https://t.co/qBxwzq0Qq2
Lundi 19 Février - 16:24