Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Niger : arrivée d’un émissaire sénégalais à Niamey sous contrôle militaire

Ouestafnews - Un émissaire sénégalais est arrivé ce vendredi 19 février à Niamey « a bord d‘un avion militaire » nigérien, moins de 24 heures après l’annonce de la chute du président Mamadou Tandja et de la prise du pouvoir par un Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD, junte militaire).


Madické Niang, ministre sénégalais des Affaires étrangères a été envoyé à Niamey par le président sénégalais Abdoulaye Wade, « médiateur de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest), auprès des autorités nigériennes », affirme un communiqué du ministère sénégalais des Affaires étrangères parvenu à Ouestafnews.

Le but précis du déplacement n’a pas été précisé par le communiqué.

Dans son édition du 19 février, le quotidien sénégalais Wal-fadjri (privé), a annoncé que le ministre sénégalais, parti la veille sur Niamey s’était vu refuser d’atterrir dans la capitale nigérienne et avait dû rebrousser chemin pour aller se poser à Ouagadougou, au Burkina Faso voisin.

Selon le communiqué du ministère sénégalais des Affaires étrangères, une délégation de la Cedeao est attendue à Niamey « dans les heures qui viennent ».

Le jeudi 18 février, un putsch militaire a mis fin au régime du président Mamadou Tandja, dont le mandat légal était arrivé à terme depuis décembre 2009.

Mais l’ex-chef d’Etat, arrivé au pouvoir de manière démocratique, avait pu se maintenir au pouvoir en organisation un référendum constitutionnel très controversé.

L’organisation de ce référendum avait installé le pays dans une crise institutionnelle et mis le régime du président Tandja au ban de la communauté internationale.

Les tentatives de médiation de la Cedeao, conduite par l’ex-président nigérian Abdulsalami Abubakar s’étaient heurtées au refus du pouvoir de revenir sur « la 6ème république », née de l’adoption par référendum de la constitution controversée d’août 2009.

Vendredi 19 Février 2010
Ouestaf News
Lu 2779 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 15/12/2017- Togo, Gambie, Niger : agriculture, investissement, cro… https://t.co/lxccbO8SLs
Vendredi 15 Décembre - 22:29
Ouestafnews : Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? Ouestafnews – Signé le 15 mai et 20 juin 2015… https://t.co/ocvcO25HAj
Vendredi 15 Décembre - 17:29
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 14/12/2017- Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso : croissance, étu… https://t.co/qBA4kexwT9
Jeudi 14 Décembre - 23:34

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @guyntoto: J'ai étudié la guerre, J'ai appris la guerre, Je connais la guerre, Mais je n'aime pas la guerre. Général Mbuza Mabe (RFI) ht…
Vendredi 15 Décembre - 01:48
Hamadou Tidiane SY : @PapeDiam @ejcnet @elhadjkasse @ejicomschool @cmohamadou1 D'où justement l'importance d'une "loi" qui permettrait d… https://t.co/GIX9fJT6YO
Vendredi 15 Décembre - 01:47

Derniers tweets
Momar Niang : #Mali : l’accord d’Alger bloque-t-il le fonctionnement de la justice? https://t.co/NcJewbxQMC
Vendredi 15 Décembre - 17:31
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de France, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/z1jof2pg6Y
Jeudi 14 Décembre - 19:46