Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Niger : la production locale de pétrole pourrait baisser le prix des hydrocarbures

Ouestafnews – Le Niger envisage de baisser le prix des produits pétroliers dans le pays, en prévision de l’exploitation du pétrole qui doit débuter le 28 novembre 2011 avec l’ouverture de la raffinerie de Zinder (Est), a annoncé le gouvernement alors que le pays s’apprête à entrer dans la liste des pays africains producteurs de pétrole.


« L'essence produite au Niger sera vendue à la pompe entre 570 et 579 FCFA le litre, le gasoil à 577 FCFA et le gaz domestique entre 3.600 et 3.700 FCFA la bouteille de 12 kg », a annoncé le ministre de l'Energie et du Pétrole, Foumakoye Gado, cité par le quotidien national Le Sahel (gouvernemental) dans son édition du mercredi 16 novembre 2011.

Selon M. Gado, ces prix « pas encore définitifs » ont été fixés en accord avec les partenaires, notamment la China National Petroleum Corporation (CNPC), entreprise chinoise qui détient le permis d’exploitation. Au total les réserves pétrolières du Niger sont estimées à 480 millions de barils.

« Nous sommes pour le moment un tout petit producteur de pétrole. Je sais que le rêve des Nigériens d'avoir du carburant moins cher ne s'est pas encore réalisé », a-t-il aussi déclaré, soulignant que les recherches se poursuivent encore et que des demandes de permis sont faites tous les jours.

Il a aussi tenu à rappeler que les prix à la pompe de l’essence et du gasoil sont toujours subventionnés au Niger, car les prix réels sont respectivement de 810 et 790 FCFA.

La raffinerie de Zinder dont l’inauguration le 28 novembre 2011 marquera le début de l’aventure pétrolière du Niger, aura une capacité journalière de 20.000 barils selon le ministre. La consommation quotidienne nationale étant de 7000 barils, le reste sera exporté.

Selon le ministre cité par le même quotidien, « ce sont quelques 2773 millions de dollars qui ont été investis (…) répartis entre les frais de recherche et d'exploration pour 305 millions de dollars, les infrastructures de surface pour 581 millions de dollars, les forages pour 557 millions de dollars, le pipeline pour 350 millions de dollars et la raffinerie pour 980 millions de dollars ».

Jeudi 17 Novembre 2011
Ouestaf News
Lu 1413 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : La quasi-totalité d’entre eux se trouvant en Asie et en Afrique sub-saharienne et représenterait 85% dans des... https://t.co/LSUQAOHr2U
Samedi 17 Février - 01:05
Ouestafnews : Mali : conseil des ministres du 14 février 2018 ( le communiqué) Le Mercredi 14 Février 2018, un Conseil des Minist… https://t.co/CRVukofnNP
Vendredi 16 Février - 21:40
Ouestafnews : "Une indemnisation constitue une réponse adéquate à un long parcours tel celui des victimes d’un régime... https://t.co/VqBhegLN62
Vendredi 16 Février - 21:24

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : @ehmthiam @edgarmorinparis Géographie coloniale plus que choix. Suis pas spécialistes mais vous savez bien que la… https://t.co/WEfevIHDf6
Dimanche 18 Février - 23:39
Hamadou Tidiane SY : @ehmthiam @edgarmorinparis On est toujours dans la logique coloniale. Sans vouloir dédouaner ceux que vous nommez,… https://t.co/hF7jwJT2lX
Dimanche 18 Février - 23:32

Derniers tweets