Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Prévention des conflits : le Mali et les limites de l’U.A

Ouestafnews - La crise malienne comme la reprise des hostilités en République démocratique du Congo ont montré les limites des mécanismes de prévention des conflits de l’Union africaine (U.A), ont estimé des experts et des diplomates lors d’une rencontre à Dakar.



 Les 2/3 du territoire malien sont actuellement aux mains de groupes armés islamistes, mais tout semble indiquer que l’U.A ainsi que la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se sont révélées incapables de venir au secours de ce pays pour résoudre la crise.
 
Au même moment, dans la capitale malienne,  une classe politique impuissante reste à la merci du capitaine Haya Amadou Sanogo, auteur d’un putsch militaire qui a destitué l’ancien président Amadou Toumani Touré. Le capitane Sanogo semble pour l’instant être l’homme fort de Bamako.
 
En République démocratique du Congo, un énième mouvement armé le M23 s'est signalé dans la partie Est du pays et y défie l'autorité du pouvoir central.

« Toutes les tergiversations sur la compréhension de la crise actuelle au Mali prouvent que nous n’étions pas préparés », a regretté l’ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal Cheikh Tidiane Gadio.
 
De l’avis de M.Gadio, qui dirige aujourd’hui un Institut de paix et sécurité basé à Dakar , il est bon de se pencher, sur ces questions qui sont essentielles à la survie du continent.
 
« Dès les premiers mouvements au nord Mali, l’Union africaine a tenu une réunion de son  Conseil de  paix et de sécurité à Bamako, le 20 mars 2012 », a pour sa part rappelé le représentant du secrétaire des Nations-Unies en Afrique de l’ouest, le diplomate algérien Saïd Djinnit.
 
Il  a fallu malheureusement  « attendre jusqu’au 19 octobre » , pour que toute la communauté internationale adopte  une résolution sur le Mali, a-t-il déploré.
 
« Notre action laisse beaucoup à désirer. Le Mali est un exemple, il est donc impératif que nous redonnions à la prévention toute la place qu’elle mérite », a admis l’ambassadeur Mahmoud Kane, chef du bureau de liaison de l’U.A au Soudan.
 
Ce diplomate mauritanien a toutefois estimé qu’avec l’élection à la tête de commission dirigée par la Sud africaine Nkosasana Dlamini-Zuma, plus de place sera réservée à la prévention.
 
Au défi de la prévention, s’ajoutent ceux de la « la coordination » des actions de la communauté internationale  et les relations avec les (autres) organisations internationales notamment l’Organisation des nations-unies, a-t-il ajouté.
 
Pour l’ex-ministre sénégalais et ancien fonctionnaire international,  Ibrahima Fall, l’U.A l’organisation continentale doit aussi s’intéresser «  de manière plus  dynamique et proactive »  aux processus électoraux, souvent « conflictogènes », sur le continent .
 
Selon cet ancien envoyé spécial de l’U.A dans la région des Grands lacs, beaucoup de crises naissent au lendemain de scrutins chaotiques, notamment dans les pays où règnent les scrutins à un tour.
 
« Au risque d’être déplaisant l’U.A doit adopter une démarche proactive, plus dynamique, mais l’Union africaine est particulièrement silencieuse sur cette question », a-t-il déploré.
 
La prévention et la gestion et la résolution des conflits constituent les principales attributions du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine qui tient du 19 au 21 décembre 2012 à Dakar un atelier de haut niveau avec des journalistes et des responsables de la presse africaine.

Lire aussi:
Mali : « le chantage de l’Algérie » ( Trois questions à Abderrhamane Ngaïdé)

Gestion des conflits en Afrique de l'ouest: la Cedeao invitée à revoir sa copie
 

Jeudi 20 Décembre 2012
Ouestaf News
Lu 2265 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Hmmm. Interesting. Will he land in a court, handcuffed!? https://t.co/x8yr3t27RF
Vendredi 23 Février - 22:39
Hamadou Tidiane SY : RT @aliounetine16: Ce sont les citoyens de la Cedeao,les médias,la société civile,tous ensemble nous devons faire la promotion de cette Cou…
Vendredi 23 Février - 22:38

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58