Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Que cachent les initiatives allemandes en Afrique : décryptage avec Sileymane Sokome (entretien exclusif)


Ouestafnews - L'Afrique, objet de toutes les convoitises et terrain de batailles géopolitiques entre grandes puissances : l'Allemagne, jusque-là discrète, veut aussi s'affirmer sur ce terrain désormais.  Quelle lecture en faire ? Ouestafnews a interrogé Sileymane Sokome, diplômé en sciences politiques et consultant sénégalais basé en Allemagne.  
 
Lire également: Ruée vers l'Afrique, l'Allemagne aussi

Ouestafnews - Que traduit ce nouvel engagement de l'Allemagne en Afrique ?

 
Sileymane Sokome - L'engagement affirmé de l'Allemagne en Afrique signifie tout simplement que les autorités allemandes ont bien pris conscience que notre continent est porteur d'avenir et d'opportunités. Pour Berlin, le continent africain est devenu une terre d'opportunités où, suite à un boom économique, émerge une classe moyenne africaine, donc un marché de consommation intéressant. Or, l'économie allemande est tournée vers l'exportation. L´Afrique est un continent jeune, un continent á forte croissance démographique. Il est donc dans l´intérêt de l´Allemagne mais aussi dans l´intérêt des pays africains de coopérer (au plan économique).
 
Ouestafnews - Et quels sont à votre avis les buts visés par l' Allemagne
 
S.S - La stratégie africaine du gouvernement allemand poursuit les objectifs suivants : contribuer à relever les défis mondiaux ; créer des structures de coopération scientifiques durables dans un souci rigoureux de qualité et contribuer à la visibilité de l'Allemagne, en Afrique, en tant que partenaire fiable dans le domaine de l'économie.
 
Ouestafnews - Peut-on craindre que l'Allemagne ne soit en réalité qu'une puissance qui vient exploiter les richesses de l'Afrique ?
 
S.S - Comme je l'ai souligné en haut, l'Allemagne a pris conscience des enjeux mondiaux et cherche à rattraper son retard en matière de coopération économique multilatérale avec l'Afrique. Elle est à la recherche de nouveaux marchés, de nouveaux projets d'investissement et a besoin de matières premières africaines. Il revient à l'Afrique d'en tirer profit en imposant une politique gagnant-gagnant. L´Allemagne possède l´une des économies les plus dynamiques de l´Europe et les opportunités á saisir pour l'Afrique, sont énormes. Avec leur modèle commercial qui s´inscrit dans la durée, les entreprises allemandes sont de bons partenaires pour un développement économique durable. Tout cela demande une prise de conscience des gouvernements africains pour que cette relation avec l'Allemagne fonctionne de manière plus équitable. C'est un partenariat qui demande un énorme changement de mentalité et une véritable décolonisation des esprits, du côté africain comme du côté allemand. Il est indispensable que l'Afrique mette des ressources humaines importantes (maitrise de la langue allemande ou de l'anglais, le système allemand ainsi que la culture et la mentalité) pour mieux profiter de la coopération avec l'Allemagne. Les allemands sont rigoureux et pragmatiques.  
 

Ouestafnews - Cette nouvelle politique peut-elle être profitable au pays francophones, sachant qu'ils sont sous l'influence de la France contrairement au Nigeria ou au Ghana ?
 
S.S - Nous vivons dans un monde où seuls les intérêts économiques sont mis en exergue. L'Afrique francophone comme anglophone doit avoir le courage de prendre son destin en main. Il est temps de refuser d'être (sous l'influence de) quiconque, que ce soit la France ou la Grande-Bretagne. Il y va de l'intérêt des pays africains car l'Allemagne comme la France ne peut plus compter sur l'Union européenne qui est en train de se démembrer économiquement. L'économie des pays européens connait des difficultés qui mettent aujourd'hui en exergue les limites de son système. Ils (les Européens) ont besoin de l'Afrique pour sécuriser leurs approvisionnements en matières premières. Maintenant il incombe à l'Afrique de s'imposer en assurant sa souveraineté. Cela est indispensable pour bâtir une société émergente à l'instar des pays comme la Chine ou l'Inde.
 
 
Ouestafnews - Certains observateurs, prédisent l'échec du « Plan Merkel », le jugeant trop généraliste, ignorant que les problèmes sont spécifiques dans chaque pays. Êtes-vous de cet avis?
 
S.S - Je pense que « Non », car le plan Merkel mise sur l'entrepreneuriat, le secteur privé, les énergies renouvelables et la croissance verte. Ce sont des secteurs clés dont chaque pays a besoin pour son émergence. L'initiative de Merkel est à encourager. Cependant, il faut souligner que l'émergence ou le développement de l'Afrique dépend des Africains et non du plan Merkel ou d'autres bailleurs. Cela vaut dire qu'il faut croire et avoir confiance en nous-mêmes. Personne ne développera l'Afrique à la place des Africains. Il faut que cela soit très clair dans nos esprits. L'Afrique doit penser à son développement en le voulant et en le mettant en œuvre. Nous devons nous mettre au travail sans toutefois exclure (les) partenariats gagnant-gagnants.

Lundi 17 Juillet 2017
Ouestaf News
Lu 894 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 13/12/2017- Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Liberia : procès… https://t.co/m9ifW8Ork1
Mercredi 13 Décembre - 22:25
Ouestafnews : Fact-checking: Existe-t-il 54% d’analphabètes au Sénégal ? Ouestafnews - Le ministre de l’Education nationale, Seri… https://t.co/0EplRd0CHE
Mercredi 13 Décembre - 16:29
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 11/12/2017- Bénin, Burkina Faso, Mauritanie : syndicat, grève, CST… https://t.co/EboPs3clwY
Mardi 12 Décembre - 00:24

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @natoshaah: That young lady who risked her life to save girls during the Moi girls tragedy was the perfect definition of a hero. But the…
Mardi 12 Décembre - 23:47
Hamadou Tidiane SY : RT @coumbas2: Atelier de formation sur la couverture médiatique des questions de santé du 11 au 13 décembre 2017 à l'E-Jicom, à Dakar. Prog…
Mardi 12 Décembre - 10:52

Derniers tweets
Momar Niang : RT @AfricaCheck_Fr: .@assaned, @dialimpa et @ValdezOnanina d'Africa Check, Mariama Thiam de @WADR_News & @mniang48 de @ouestafnews au panel…
Vendredi 8 Décembre - 21:57
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: Sahel : la malnutrition, l’autre visage de la crise sécuritaire https://t.co/ClgdzB9yxi #Ouestaf #malnutrition @opsoms…
Vendredi 8 Décembre - 21:55