Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Un officiel nigérian relève les difficultés à accéder au marché américain, malgré l'AGOA

Ouestafnews - Le Nigeria n'a pu tirer profit des opportunités offertes par la Loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique (African Growth and Opportunity Act ou Agoa, selon le sigle en anglais), a déploré un un responsable nigérian.


L'Agoa est une loi initiée par le gouvernement américain en 2000 et qui permet à plus de 6.800 produits africains d'accéder au marché américain sans droits de douane.
S’exprimant dans les colonnes du quotidien The Guardian, le ministre nigérian du Commerce Achike Udenwa souligne que la surexploitation du pétrole fait que les secteurs non pétroliers sont négligés par son pays, notamment l'industrie et l'agriculture.
M. Udenwa a souligné que les produits primaires que le Nigeria exportait vers les Etats-Unis ne remplissaient pas les standards requis, ce qui les rendait peu compétitifs.
Tout en rappelant que l'AGOA permet aux industriels de son pays d'exporter leurs produits aux Etats-Unis sans payer de droits de douane, il regrette qu’ils n’en aient pas su en profiter effectivement, parce que leurs produits ne « sont pas conformes aux normes internationales''.
''Nous sommes en train d'étudier avec les organisations nigérianes comment s’adapter aux normes à remplir pour la compétition internationale'', a-t-il dit, avant d'ajouter : ''il y a une forte demande en produits nigérians, en textiles, en cuir… qu'on peut exporter aux Etats-Unis''.
Le ministre qui a rappelé que la balance commerciale du Nigéria avec les Etats-Unis est déficitaire, a fait savoir que les produits de son pays doivent être nettement améliorés pour être compétitifs.
''Nous importons l'essentiel des nos appareils et autres produits technologiques des Etats-Unis, mais malheureusement, nous n'exportons que des produits primaires'', a déploré M. Udenwa.
Selon des informations de source officielle américaines, 40 pays d’Afrique subsaharienne sont éligibles à l’Agoa.
Les deux derniers pays à avoir été admis pour bénéficier du programme sont la Mauritanie en juin 2007 et le Togo en Avril 2008.
Selon le dernier rapport soumis au Congrès américain portant sur l’Agoa, le programme a permis de booster considérablement les échanges entre les Etats-Unis et l’Afrique subsaharienne.
Ainsi les exportations américaines vers l’Afrique ont atteint 14,4 milliards de dollars américains et ce pays a importé pour plus 67,4 milliards de dollars des pays africains.

Vendredi 6 Février 2009
Ouestaf News
Lu 1553 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : La quasi-totalité d’entre eux se trouvant en Asie et en Afrique sub-saharienne et représenterait 85% dans des... https://t.co/LSUQAOHr2U
Samedi 17 Février - 01:05
Ouestafnews : Mali : conseil des ministres du 14 février 2018 ( le communiqué) Le Mercredi 14 Février 2018, un Conseil des Minist… https://t.co/CRVukofnNP
Vendredi 16 Février - 21:40
Ouestafnews : "Une indemnisation constitue une réponse adéquate à un long parcours tel celui des victimes d’un régime... https://t.co/VqBhegLN62
Vendredi 16 Février - 21:24

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : @ehmthiam @edgarmorinparis Géographie coloniale plus que choix. Suis pas spécialistes mais vous savez bien que la… https://t.co/WEfevIHDf6
Dimanche 18 Février - 23:39
Hamadou Tidiane SY : @ehmthiam @edgarmorinparis On est toujours dans la logique coloniale. Sans vouloir dédouaner ceux que vous nommez,… https://t.co/hF7jwJT2lX
Dimanche 18 Février - 23:32

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: Selon la @FAOWestAfrica , la chenille légionnaire d’automne (Spodoptera frugiperda) peut causer des dégâts... #ouesta…
Dimanche 18 Février - 03:17
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: Tout le monde sait aussi que Hissène Habré a débarqué au Sénégal avec beaucoup d’argent et qu’il a investi un peu part…
Dimanche 18 Février - 03:15