Afrique : la Banque mondiale rabaisse la croissance à 3,6 % en 2022

0
642

La croissance en Afrique subsaharienne devrait ralentir à 3,6 % en 2022, contre 4 % en 2021 à 3,6 %. Elle est estimée pour 2023 à 3,9 % et 4,2 % pour2024, selon le rapport Africa’s Pulse de la Banque mondiale.

Ce recul est imputable au « ralentissement de l’activité économique mondiale, de la persistance des difficultés d’approvisionnement, l’apparition de nouveaux variants » du Covid-19, explique le document. Il est également attribuable à « une inflation élevée et des risques financiers croissants dus à des niveaux d’endettements élevés » sur le continent.

Parmi les trois plus grandes économies de la région, la croissance du Nigeria et de l’Angola devrait, selon le rapport, « poursuivre l’accélération enregistrée en 2021, avec respectivement 0,2 et 2,7 points de pourcentage », tandis que la croissance de l’Afrique du Sud devrait « diminuer de 2,8 points de pourcentage en 2022 à cause de la persistance de contrainte structurelles », indique la Banque mondiale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here