Burkina Faso : de hauts magistrats limogés

Le conseil d’administration de la magistrature burkinabè a limogé de hauts magistrats, dont la présidente du Conseil supérieur de la magistrature, Thérèse Traoré Sanou et le procureur près de la cour de cassation, Arnand Ouédraogo, rapporte la presse locale.

Les deux magistrats ont été cités dans un rapport d’une commission d’enquête pour manquement à l’éthique et à la déontologie dans l’annulation de mandats d’arrêt, notamment celui émis contre Guillaume Soro, en 2016.

L’actuel président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire avait été accusé d’avoir soutenu le coup d’Etat manqué de septembre 2015 au Burkina Faso.

PARTAGER