Burkina Faso – Insécurité : plus de 384 mille hectares de terres cultivables abandonnés

0
972

Les mouvements des populations en raison de l’insécurité au Burkina Faso ont entrainé « l’abandon de 384.702 hectares de terres cultivables », indique le Conseil national de secours d’urgence et réhabilitation (Conasur), cité par la presse locale. Ils ont également occasionné une perte de 323.093 tonnes de productions agricoles durant la campagne 2021-2022.  

Au Burkina Faso, le secteur agro-sylvopastoral occupe « plus de 70 % de la population active totale », indique le Premier ministre, Albert Ouédraogo, cité par la presse locale.

Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à des attaques terroristes attribuées à des djihadistes extrémistes liés à Al Qaïda. Le pays a recensé 1.902.850 personnes déplacées internes à la date du 30 avril 2022, selon le Conasur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici