Burkina Faso : la junte restaure la Constitution

0
571
Le Lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, chef de la junte militaire au Burkina Faso.

La junte au pouvoir depuis le 24 janvier 2022 au Burkina Faso, a annoncé, ce lundi 31 janvier 2022, le rétablissement de la Constitution, indique un « acte fondamental » du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

« L’acte fondamental lève la suspension de la Constitution du 02 juin 1991 », qu’il complète jusqu’au retour à l’ordre constitutionnel à une date non précisée, par le texte. Le document indique que le MPSR est « l’organe central de définition et d’orientation de la politique sécuritaire, économique, sociale, de développement et de la restauration de l’intégrité territoriale ».

Le 28 janvier 2022, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a suspendu le Burkina Faso de ces instances. L’Union africaine (Ua) a également suspendu le pays de toutes ses activités « jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel dans le pays ».

 Mais la Cedeao a envoyé à Ouagadougou, ce 31 janvier 2022 , une délégation ministérielle  pour rencontrer les nouvelles autorités du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici