Burkina Faso : la transition fixée à trois ans

0
370
Le Lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, chef de la junte militaire au Burkina Faso.

La charte adoptée aux « Assises nationales » au Burkina Faso prévoit une durée de trois ans pour la transition, rapporte la presse locale.

Cette charte adoptée « de façon consensuelle », a été signée par le président Paul-Henri Damiba, selon l’ancien Premier ministre, Tertius Zongo, cité par la même source.

La charte indique que ni le président ni le Premier ministre et ni le président du Parlement ne pourront prendre part aux élections générales qui mettront fin à la période de transition.

La junte militaire au pouvoir avait demandé au moins deux ans afin de permettre un retour progressif des personnes déplacées dans leur localité.

 Le 24 janvier 2022, le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré a été renversé par des militaires. Quatre jours après, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a suspendu le Burkina Faso de ses instances.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici