Burkina Faso : le Faso Autrement exige la libération « immédiate » de Dr Ablassé Ouédraogo  

0
304

Le parti Le Faso Autrement exige la « libération immédiate et sans condition » de son président Ablassé Ouédraogo, ex-ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso sous le régime de Blaise Compaoré. L’homme politique a été enlevé le 24 décembre 2023 par « des individus » disant appartenir à « la police nationale », annonce un communiqué dudit parti daté du 26 décembre 2023 et consulté par Ouestaf News.  

Exprimant « son inquiétude et son indignation », le Faso Autrement note que les avocats de son président n’ont pas pu parler avec Ouédraogo, rapporte la même source. Il appelle donc les autorités de la transition « à tout mettre en œuvre pour préserver (sa) dignité et (son) intégrité physique ». 

Pour l’heure, le Faso Autrement appelle à une mobilisation des citoyens burkinabè « épris de paix et de justice » afin d’obtenir la libération immédiate et sans condition de l’ancien chef de la diplomatie burkinabè.  

En octobre 2023, le Dr Ablassé Ouédraogo, également ex-directeur général adjoint de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), avait formulé des critiques à l’encontre des autorités de transition au pouvoir depuis le 30 septembre 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici