Burkina Faso : les autorités instaurent des comités pour une restauration de la paix

0
349
Lieutenant-colonel, Paul-Henri Sandaogo Damiba, président de la transition du Burkina Faso.

Le gouvernement burkinabè a adopté un décret portant création d’une Coordination nationale des comités locaux de dialogue pour la restauration de la paix, annonce un communiqué du conseil des ministres du 13 avril 2022.  

L’objectif de cette coordination est « de parvenir à la mise en œuvre d’un mécanisme permettant la conduite de processus de dialogue en réponse au besoin légitime et pressant d’un retour de la paix dans notre pays », précise la même source.

Les comités locaux de dialogue pour la restauration de la paix sont, selon l’Etat burkinabè, des structures « endogènes chargées de conduire le dialogue avec les fils et filles engagés d’une manière ou d’une autre dans le terrorisme ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici