Burkina Faso : un projet de loi relègue le français en langue de travail

0
471

Le gouvernement de transition au Burkina Faso veut ériger des langues nationales parlées dans le pays en langues officielles, annonce le communiqué du conseil des ministres du 6 décembre 2023 consulté par Ouestaf News.

Des langues nationales remplaceront ainsi le français qui deviendra la langue de travail dans le pays, selon le document. Cette décision fait partie des réformes contenues dans un projet de loi portant révision de la constitution.

Le président de la transition au Burkina, Ibrahim Traoré a également intégré dans ce projet de réforme, la suppression « de la haute Cour de justice pour confier le jugement des dirigeants politiques aux juridictions de droits communs ».

Ce projet de réforme constitutionnel prévoit aussi la mise en place d’un Conseil national des communautés (CNC) en remplacement du Conseil économique et social (CES) et du médiateur du Faso. Cette nouvelle institution va regrouper « des leaders religieux, des coutumiers et les communautés à la base qui pourront dorénavant donner leur avis sur les grandes décisions relatives à la vie de la nation », explique le gouvernement burkinabè.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici