Cedeao : le Mali suspendu des instances de l’organisation sous régionale

0
84

Les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao, 15 pays) ont suspendu le Mali des instances de l’institution à la suite d’un nouveau putsch, annonce le communiqué final publié à l’issue d’un sommet extraordinaire à Accra (Ghana).

Les chefs d’Etat ont « décidé de suspendre le Mali des institutions de la Cedeao, conformément aux textes de l’organisation », précise le document. L’institution sous régionale a aussi appelé à la nomination immédiate d’un nouveau Premier ministre civil. Elle a également demandé la formation d’un nouveau gouvernement inclusif, pour la poursuite du programme de transition, notamment l’organisation des élections en début 2022 .

Le 24 mai, le président de la transition, Bah N’Daw et son Premier ministre Moctar Ouane avaient été arrêtés et démis de leurs fonctions par des soldats au camp de Kati, près de Bamako, à la suite de l’installation d’un nouveau gouvernement dans lequel n’ont pas été retenus les colonels Sadio Camara et Modibo Koné, respectivement ministre de la Défense et de la sécurité. Les deux autorités ont été libérées dans la nuit du 26 mai 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici