Dette : le Burkina Faso bénéficie d’une suspension de plus de trois milliards FCFA

0
476
Roch Marc Christian Kaboré, ancien chef d'Etat du Burkina Faso. Photo/présidence

Le gouvernement burkinabè et français ont paraphé un accord intergouvernemental relatif à l’Initiative de suspension du service de la dette (ISSD), rapporte la presse locale.

Cette seconde extension de l’ISSD correspond au report de la dette d’un montant de 3,873 milliards FCFA. Depuis le lancement de l’ISSD en mai 2020, le montant total d’échéances de dettes dues qui ont été suspendues entre le Burkina Faso et la France est de 11 568 222 159 FCFA, indique la même source.

Le Club de Paris et les pays du G20 ont convenu le 15 avril 2020 d’une suspension temporaire, entre le 1er mai et le 31 décembre 2020, du service de la dette des pays éligibles aux financements de la Banque mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici