Financement : le Sénégal s’endette à hauteur de 1.150 milliards FCFA 

0
681

Le gouvernement sénégalais va bénéficier d’un financement de 1.150 milliards FCFA du Fonds monétaire international (FMI) pour un programme économique et financier d’une durée de trois ans (juin 2023 et juin 2026), annonce un communiqué du ministère de l’économie et des finances. 

Selon le gouvernement sénégalais, la première phase de ce projet consistera à renforcer la mobilisation des recettes fiscales pour atteindre au moins « un taux de pression fiscale de 20% à l’horizon 2025 ». L’objectif est d’atteindre une cible de déficit budgétaire communautaire de 3% à cette échéance.

Pour ce faire, les actions de maîtrise de la dette seront renforcées pour accélérer la baisse de l’encours actuel de 68,2% du PIB (soit en dessous du plafond communautaire de 70%). Il s’établira à 65,8 du PIB dès 2024, note l’Etat du Sénégal, tout en indiquant que la dette des entreprises publiques et parapublique, estimée à 7,8% du PIB, fera également « l’objet d’un suivi particulier ».

Par ailleurs, les autorités sénégalaises soulignent que « les efforts de rationalisation des subventions » vont être poursuivis au cours de ce nouveau programme. Les subventions passeront pour le secteur de l’énergie de près de 1.000 milliards en 2022 à 450 milliards en 2023. Elles précisent que les subventions pour les populations « vulnérables » seront préservées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici