G5 Sahel : les femmes réclament leur présence dans les instances de décisions

0
822

La plateforme des femmes du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) a recommandé la prise en compte du genre dans les instances de décisions des chefs d’Etat de la zone qui fait face au terrorisme et à l’insécurité, indique un communiqué du secrétariat permanent du G5 parvenu ce 24 décembre 2021 à Ouestaf News. 

« Nous avons formulé à l’endroit des chefs d’Etat des recommandations pour soutenir la plateforme des femmes du G5 Sahel, de veiller à l’équilibre homme-femme dans la répartition des postes nominatifs par pays au regard de la non-représentation des femmes au niveau décisionnel, de créer un cinquième département chargé du genre, des Affaires sociales et humanitaires », explique la ministre tchadienne de la Femme, Amina Priscille Longoh, citée par le document.   

Selon l’Assemblée note que les violences contre les femmes en cette période de crise sanitaire connaissent « une hausse inquiétante ».    

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici