Ghana : restitution temporaire d’objets sacrés ashantis pillés il y a 150 ans

0
233
Une trentaine d’objets sacrés ashantis pillés en 1874 par les colons britanniques vont été restitués au Ghana./Photomontage-Ouestaf News.

Au Ghana, 32 objets sacrés ashantis pillés par les colons britanniques en 1874 ont été restitués « temporairement » par des musées du Royaume-Uni. Présentés au musée du palais Manhyia à Kumasi (255 km au nord-ouest) de la capitale Accra, ils suscitent des émotions et nourrissent les espoirs de restitutions plus larges et pérennes, relate Radio France internationale (Rfi).

Parmi ces artefacts prêtés pour une durée de trois ans renouvelables figurent l’épée du royaume ashanti et des insignes en or utilisés pour purifier l’âme du roi. Pour le roi ashanti Otumfuo Osei Tutu II, à l’initiative de ce retour, « ces objets pillés en 1874 portent l’esprit du peuple ashanti » et représentent « un jour pour l’Afrique noire », cité par la même source.

Les directeurs des musées britanniques ont reconnu leur responsabilité envers les populations dépossédées. Cela constitue une « première étape essentielle », selon l’UNESCO, visant à sauvegarder l’identité des peuples et à promouvoir la solidarité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici