Guinée-Bissau : la Cedeao condamne une « tentative de coup d’Etat »

0
676
Le président de la Guinée, Umaro Sissoco Embalo.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao, 15 pays) a condamné ce mardi 1er février 2022 « une tentative de coup d’Etat » en cours en Guinée-Bissau, indique un communiqué de l’organisation sous-régionale.

La Cedeao dit tenir les militaires pour « responsables de l’intégrité physique du président Umaro Sissoco Embalo et des membres de son gouvernement », précise le texte très lapidaire. 

Ce 1er février 2022, des tirs nourris ont été entendus près du siège du gouvernement à Bissau, capitale de la Guinée-Bissau, selon plusieurs sources.  

L’organisation sous-régionale a demandé aux militaires « de retourner dans leurs casernes et de maintenir une posture républicaine ».

Cette tentative de putsch vient s’ajouter à une série de coups d’Etat enregistrés dans la sous-région ouest africaine en moins de deux ans, notamment au Mali, en Guinée et plus récemment au Burkina Faso.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here