Guinée : l’État condamné à verser 19 millions FCFA à un citoyen

0
383

La Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), a condamné le 11 décembre 2023, l’Etat guinéen à verser 19 millions FCFA à une citoyen guinéen, à titre de réparation de préjudice moral pour violation du droit à la vie et à l’intégrité, annonce un communiqué de la Cour repris par l’Agence sénégalaise de presse.

La juridiction ouest-africaine a également condamné les autorités guinéennes à verser à la victime trois millions FCFA pour dommages et intérêts, indique la même source.   

Mamadou Mouctar Baldé avait déposé une plainte devant la Cour pour violation du droit à la vie de son fils Amadou Baldé,  « gravement blessé lors d’une manifestation à l’Université de Labé », ville située au nord de la Guinée.

Pour sa défense, l’Etat guinéen avait certes reconnu le décès du jeune Amadou Baldé. Mais il avait nié toute responsabilité dans ce drame, estimant que les agents de sécurité envoyés sur le terrain avaient un mandat légal.

Pour la Cour de justice de la Cedeao, les conditions du décès du jeune étudiant constituent une violation de l’article 4 de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici