Le lavage des mains est-il efficace à 60% contre le Covid-19 ? (Fact-checking)

0
985
Le lavage des mains est-il efficace à 60% contre le Covid-19 ?/Photo : Association africaine de l'Eau (AAE).

Ouestafnews – Selon une citation attribuée dans la presse malienne à Akory Ag Iknane, professeur de médecine et coordinateur au Mali de la cellule de lutte contre le Covid-19, « le simple lavage des mains au savon peut protéger de 60% contre cette maladie ».

Ces propos sont relayés par Maliweb dans un article daté du 4 décembre 2020 et intitulé : « Ascension du Covid-19 au Mali : Pr Akory Ag Iknane pointe du doigt les grands évènements comme Maouloud ».

Sollicité par Ouestafnews, Pr Ag Iknane a confirmé avoir bien donné ce chiffre.

Sur quoi se fonde le professeur ?

« C’est ce qui est communément admis » par les professionnels de la santé, a déclaré ce médecin spécialiste des questions de santé publique et de nutrition, qui dirige depuis juillet 2019 l’Institut national de santé publique (INSP) du Mali.

Cet établissement public est au cœur de la lutte contre le Covid-19 dans le pays, où le premier cas testé positif au virus a été enregistré le 24 mars 2020. De cette date jusqu’au 13 décembre, le Mali a cumulé 5814 cas confirmés, incluant 194 décès.

A en croire le coordinateur de la lutte contre le Covid-19 au Mali, 60 % est même un chiffre minoré, « parce qu’on s’est dit que le lavage peut ne pas être bien fait ».

« Beaucoup de gens se lavent très mal les mains. Ils mettent (le savon) sur la paume, ils oublient les espaces interdigitaux, ils oublient de frotter », par exemple, « sinon, normalement, si c’est bien fait, le lavage des mains avec du savon élimine presque tous les germes et les virus, plus 90 % – 95 % », a-t-il soutenu.

Des messages de sensibilisation, avec des dessins, des photos ou des vidéos – comme celle-ci, de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – sont diffusés depuis le début de la pandémie du Covid-19 par de nombreuses organisations, associations et même des particuliers.

Etudes sur le lavage des mains ?

Dans un premier temps, Pr Ag Iknane avait évoqué une étude sur le sujet effectuée cette année, sans fournir de références.

Ouestafnews n’a pas été en mesure de confirmer l’existence d’un tel travail mené en 2020 sur plusieurs pays ou couvrant tout un pays, ni d’obtenir une étude spécifique attestant, avec un pourcentage précis, de l’efficacité du lavage des mains contre le Covid-19.

Dr Cheikh Sokhna, de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) au Sénégal, a écrit sur l’impact de l’hygiène des mains dans la lutte contre les infections respiratoires aiguës.

Le Covid-19, dont les premiers cas ont été signalés à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019, se retrouve dans ces infections, puisqu’elle est une maladie respiratoire qui peut être mortelle, causée par le dernier coronavirus découvert.

« Selon l’OMS, le lavage des mains au savon avant de manger et après être allé aux toilettes pourrait réduire de près de 25 % le nombre de décès dus aux infections respiratoires aiguës », écrit Dr Cheikh Sokhna dans son article, mis en ligne le 19 mars 2020 par The Conversation.

Joint par Ouestafnews, ce scientifique sénégalais spécialiste du paludisme, et qui a conduit depuis trois décennies des travaux de recherche dans son pays, a affirmé ne pas avoir eu connaissance, jusqu’au 10 décembre 2020, de la publication en 2020 d’une étude traitant de l’efficacité du lavage des mains contre le Covid-19 spécifiquement.

Selon Dr Cheikh Sokhna, les références sur l’impact de l’hygiène des mains dans la lutte contre les maladies infectieuses ne datent pas de 2020. Il s’agit d’une étude « sur la santé et le savon », effectuée en 2002 à Karachi, au Pakistan, et une autre menée dans les villages de Dielmo et Ndiop au Sénégal en 2015 dans le cadre d’une initiative dite « Projet Savon ». Des travaux dont il rapporte les résultats dans son article.

Bien se laver les mains : efficace contre les virus

S’il n’existe pas, à ce jour, d’étude permettant d’énoncer un pourcentage précis pour l’efficacité du lavage des mains contre le Covid-19, la communauté des acteurs de la santé semble d’accord sur une chose : se laver les mains correctement et régulièrement, à l’eau et au savon particulièrement, est en tête des bonnes pratiques qui permettent de réduire les risques d’attraper la maladie.

« Les programmes d’hygiène des mains pourraient contribuer à ralentir la propagation des virus respiratoires » : c’est la conclusion des auteurs d’une revue Cochrane publiée le 20 novembre 2020, intitulée “Les mesures physiques, telles que le lavage des mains ou l’utilisation de masques, permettent-elles d’arrêter ou de ralentir la propagation des virus respiratoires ? »

Cochrane est une organisation animée par des dizaines de milliers de bénévoles à travers le monde, qui s’intéresse aux données scientifiquement validées dans le domaine de la santé et conduit des revues et analyses. Sa mission est « de favoriser la prise de décisions de santé éclairées par les données probantes », selon ses responsables.

« Notre travail constitue une référence internationale reconnue en matière de qualité des informations sur l’efficacité des soins de santé », soutiennent-ils.

Dans leur revue de l’impact des « mesures physiques » contre le Covid-19, les chercheurs du Groupe de travail « Infections respiratoires aiguës » de Cochrane ont expliqué avoir actualisé « une revue publiée pour la première fois en 2007 » et y avoir inclus « les données probantes publiées jusqu’au 1er avril 2020 ».

« Nous avons identifié 67 études pertinentes. Elles ont eu lieu dans des pays à revenu faible, intermédiaire et élevé dans le monde entier : dans des hôpitaux, des écoles, des domiciles, des bureaux, des garderies et des communautés pendant différentes périodes : hors saison grippale, durant la pandémie de la grippe H1N1 en 2009 et pendant les saisons d’épidémies grippales jusqu’en 2016. Nous n’avons pas retrouvé d’étude ayant été menée pendant la pandémie de Covid-19. Nous avons identifié six études en cours, non publiées » à la date du 20 novembre 2020, ont-ils précisé.

Pas de sources sur un taux d’efficacité générale du lavage des mains

La déclaration du Pr Akory Ag Iknane, affirmant que « le simple lavage des mains au savon peut protéger de 60 % contre cette maladie », n’est pas fondée sur une certitude scientifique. Rien, à ce jour, ne permet d’énoncer avec précision que le taux d’efficacité de 60 % est exact, en l’absence d’étude spécifiquement consacrée à l’efficacité du lavage des mains contre le Covid-19.

Toutefois, les professionnels de la santé et des études antérieures confirment qu’une bonne hygiène des mains est efficace contre les virus respiratoires, incluant celui du Covid-19.

CS/ts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici