Le Mali ouvert au « dialogue », selon la Cedeao

0
736

Le gouvernement de la transition au Mali a décidé de poursuivre le dialogue avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao, 15 pays), annonce un communiqué de l’organisation sous-régionale parvenu à Ouestaf News.

La Cedeao « prend note (de la décision) du gouvernement du Mali relatif au mécanisme pour la poursuite du dialogue avec la Cedeao et qui affirme également l’engagement des autorités de la transition à œuvrer pour un retour à un ordre constitutionnel normal », indique le document.

La Commission de l’organisation ouest-africaine indique que des « consultations au niveau technique « se tiennent entre les autorités maliennes et le comité local de suivi de la transition (comprenant la Cedeao, l’Union africaine, les Nations unies, le Ghana et Nigeria) sur le chronogramme des élections au Mali. Par contre « le groupe de travail au niveau ministériel n’a pas été mis en place », précise la même source.

Le 9 janvier 2022, les chefs d’Etat de la Cedeao et de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa, huit pays) ont décidé, entre autres, de fermer les frontières terrestres et aériennes et de suspendre les échanges commerciaux avec le Mali, sauf les produits de première nécessité.   

Le Mali est gouverné par un gouvernement de transition dirigé par un militaire, le Colonel Gassimi Koïta. Ce dernier est arrivé au pouvoir après un coup d’Etat qui a renversé le défunt président Ibrahim Boubacar Keita, décédé après sa destitution. La durée de la transition est à l’origine d’une brouille entre les nouvelles autorités maliennes et la Cedeao.     

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici