Le Niger maintient ses frontières fermées avec le Bénin

0
251
Ali Mahamane Lamine Zeine, Premier ministre nigérien de transition./Photo-capture d'écran-Ouestaf News.

Le Niger maintient la fermeture de ses frontières avec le Bénin, en raison de la présence en territoire béninois des camps de l’armée française, a annoncé le 11 mai 2024 le Premier ministre nigérien de transition Ali Mahamane Lamine Zeine, lors d’une conférence de presse diffusé par la télévision publique.

Cette décision s’explique par le fait que « nos anciens amis, que sont les Français, sont revenus sur le territoire béninois après leur départ du Niger », souligne le chef de gouvernement nigérien.

Ali Mahamane Lamine Zeine soutient qu’il y a au moins cinq camps de l’armée française au nord du Bénin, près de la frontière nigérienne. Selon lui, des « terroristes » sont entraînés dans certains de ces camps « pour venir déstabiliser le Niger ».

Cette décision du Niger intervient après que des autorités béninoises ont interdit l’exportation du pétrole brut nigérien à partir de la plateforme béninoise de Sèmè Kpodji, située à une trentaine de kilomètre de Cotonou, en réaction au refus de Niamey de rouvrir sa frontière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici