Lutte contre le terrorisme – Burkina Faso : vers un prélèvement de 1 % sur les salaires nets des travailleurs

0
505

Le gouvernement burkinabè a annoncé le 5 janvier 2024 un prélèvement de 1 % sur les salaires nets de tous les travailleurs du service public pour une intensification des efforts en faveur de la défense et de la sécurité du territoire national, annonce le communiqué du conseil des ministres du 5 janvier 2024. 

Ce prélèvement s’étendra sur une durée de 12 mois.

En outre, les autorités burkinabè vont faire des ponctions de 25 % sur les primes servies au personnel des ministères et institutions, y compris les agents des sociétés d’Etat et des établissements publics de l’Etat, indique le document.  

Selon Ouagadougou, ces initiatives visent à accroitre les ressources financières des Fonds de soutien patriotique nécessaire à la lutte contre le terrorisme ainsi qu’à la reconquête et la sécurisation du territoire national. 

Elles permettront par ailleurs d’améliorer la rémunération et les conditions de travail des Volontaires pour la défense de la patrie (Vdp), ces recrues civiles engagées par l’Etat pour soutenir les militaires sur les différents fronts de la lutte anti-terroriste. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici