Mali : Bah N’Daw et Moctar Ouane démis de leurs fonctions

0
94
Le président de la transition, Bah N'Daw, lors de la cérémonie de son investiture, le 25 septembre 2020.

Le vice-président de la transition, le colonel Assimi Goïta, a annoncé ce mardi 25 mai 2021 avoir démis de leur fonction respective le président Bah N’Daw et de son Premier ministre Moctar Ouane, arrêtés dans la soirée du 24 mai, annonce un communiqué.

« Le vice-président de la transition s’est vu dans l’obligation d’agir pour préserver la charte de la transition et défendre la République (…) de placer hors de leurs prérogatives, le président et son Premier ministre ainsi que toutes les personnes impliquées dans la situation », a déclaré le vice-président de la transition, lisant un communiqué à la télévision nationale malienne, ce jour.

Dans la soirée du 24 mai, le président de la transition et son Premier ministre ont été emmenés par des soldats au camp militaire de Kati, près de Bamako, à la suite de l’installation d’un nouveau gouvernement dans lequel n’ont pas été retenus les colonels Sadio Camara et Modibo Koné précédemment et respectivement ministre de la Défense et de la Sécurité

Le 18 août 2020, l’ancien président élu Ibrahim Boubacar Keïta avait également été conduit dans ce camp par des militaires putschistes pour annoncer sa démission. A la suite de ce putsch, les militaires avaient installé des autorités de la transition : Bah N’Daw, militaire à la retraite et un gouvernement dirigé par Moctar Ouane, civil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici