Mali : la Cedeao ferme ses frontières

0
534

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a adopté plusieurs sanctions contre les autorités de la transition malienne pour non-respect de l’échéance de février 2022 pour l’organisation des élections devant ramener les civils au pouvoir.

Parmi ces sanctions, il y a « la fermeture des frontières » entre le Mali et les autres pays membres de la zone ; le gel des actifs maliens au sein de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest », indique le communiqué final du 4è sommet extraordinaire de la Cedeao, tenu le 9 janvier 2022 à Accra (Ghana). 

La Cedeao a également ordonné le rappel des ambassadeurs des pays membres au Mali et la suspension des transactions commerciales sauf les produits de premier nécessité et pharmaceutiques. « Ces sanctions seront appliquées immédiatement. Elles seront progressivement levées uniquement après l’obtention d’un chronogramme satisfaisant soit finalisé », explique la Cedeao dans son communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici