Mali : la France suspend ses relations militaires conjointes

0
66
Colonel Assimi Goïta, président de la transition malienne.

La France a suspendu à titre conservatoire ses opérations militaires conjointes avec les forces maliennes, selon une information rapportée par RFI.

« La France (…) a décidé de suspendre, à titre conservatoire et temporaire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes ainsi que les missions nationales de conseil à leur profit », précise le ministère des Armées française, cité par la même source. Cette décision fait suite à la situation politique en cours dans le pays, indique le ministère.

Elle intervient également à la suite de la suspension du Mali des organes et institutions de l’Union africaine (Ua) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Le 24 mai 2021, Le président de la transition Bah N’Daw et son Premier ministre, Moctar Ouane avaient été arrêtés et démis de leurs fonctions par des soldats au camp de Kati, près de Bamako (capitale). L’arrestation des deux autorités fait suite à l’installation d’un nouveau gouvernement dans lequel n’ont pas été retenus les colonels Sadio Camara et Modibo Koné, respectivement ministre de la Défense et de la sécurité. Bah N’Daw et Moctar Ouane ont été libérés dans la nuit du 25 mai 2021.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici