Mali : le gouvernement lève l’interdiction des activités des partis politiques

0
206

Le gouvernement malien a levé la suspension des activités des partis politiques et des activités à caractères politiques des associations, selon le communiqué du conseil des ministres de ce mercredi 10 juillet 2024, lu par Ouestaf News.

« Sur le rapport du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant levée de la suspension des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations », précise le document.

La mesure de suspension prise le 10 avril 2024 était motivée, selon le gouvernement, « par le besoin de sauvegarde de l’ordre public, au regard des multiples défis auxquels le pays faisait face, tant sur le plan sécuritaire que sur le plan du climat politique et social ».

L’Etat du Mali se réjouit du fait que cette mesure ait pu « contenir toutes les menaces de troubles à l’ordre public qui planaient » sur l’organisation du Dialogue inter-maliens pour la paix et la réconciliation nationale qui s’est déroulé du 13 avril au 10 mai 2024.

C’est sur la base de cette mesure d’interdiction que dix responsables de l’alliance de l’opposition malienne appelée « Plateforme de la déclaration commune du 31 mars » avaient été arrêtés le 20 juin 2024 et placés sous mandat de dépôt par un procureur du tribunal de la commune V de Bamako. Le parquet les poursuit pour « tentative de déstabilisation, d’atteinte à la sûreté de l’État et de troubles à l’ordre public ». Ils attendent toujours le jugement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici