Mali : les autorités demandent le retrait « sans délai » de la Minusma

0
386

Le gouvernement malien a demandé ce vendredi 16 juin 2023 le retrait « sans délai » de la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilité au Mali), annonce le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop.

« Le réalisme impose le constat de l’échec de la Minusma dont le mandat ne répond pas au défi sécuritaire », explique-t-il devant les membres du Conseil de sécurité de l’Onu. Le gouvernement est toutefois « disposé à coopérer avec les Nations unies dans cette perspective », précise-t-il.

Le 29 juin prochain, le conseil de sécurité va se prononcer sur un renouvellement éventuel du mandat de la mission de maintien de la paix qui expire à la fin du mois. En juin 2022, ce mandat avait été prolongé d’une année supplémentaire, soit jusqu’au 30 juin 2023.

Créée en avril 2013, la Minusma avait pour mission d’appuyer le processus politique au Mali et effectuer « certains » tâches sécuritaires mais n’a jamais disposé d’un « mandat robuste » qui, notent plusieurs observateurs, lui aurait permis de mieux remplir ses missions, en particulier face aux groupes djihadistes et terroristes qui essaiment au nord et au centre du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici