Mali : une centaine d’autorités sanctionnées par la Cedeao

0
581

Le Premier ministre (PM) de transition malienne, Choguel Maïga et des membres de son gouvernement figurent parmi environ 150 personnalités visées par des sanctions individuelles infligées par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Le président de la transition et chef de la junte au pouvoir, le colonel Assimi Goïta est par contre absent de la liste de l’organisation sous régionale. Le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop est l’autre absent de cette liste sur laquelle figure 27 ministres en plus du Premier ministre, indique un document de la Cedeao, cité par l’Agence France-Presse.  

Par ailleurs, les 121 membres du Conseil national de la transition, qui fait office d’Assemblée nationale, sont sanctionnés. Les avoirs financiers de ces autorités maliennes sont gelés et elles ont l’interdiction de voyager au sein de la Cedeao. Ces sanctions frappent aussi les membres de leur famille.

Le 7 novembre 2021, la Cedeao avait décidé d’infliger des sanctions individuelles à ceux qui retardaient la tenue d’élections pour un retour des civils au pouvoir après deux coups d’état en un an dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici