Mali-Cedeao : une double plainte contre les décisions de l’Uemoa

0
926
Le Premier ministre de la transition malienne, Choguel Koballa Maïga.

Le gouvernement malien a saisi la Cour de justice de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) de deux recours contre les décisions de l’Uemoa portant sur les sanctions contre le Mali, annonce un communiqué du gouvernement daté du 21 février 2022.

« Le premier recours demande à la Cour de justice de l’Uemoa (…), l’annulation des décisions » de la conférence des chefs d’Etat de l’Uemoa du 9 janvier 2022 contre le Mali. Le second « tend à demander la suspension de l’exécution des sanctions eu égard aux effets gravement préjudiciables à l’Etat du Mali, aux populations maliennes et africaine vivant au Mali », indique le document.

Le 9 janvier 2022, les chefs d’Etat de l’Uemoa et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) avaient engagé plusieurs mesures de sanctions contre le Mali. Elles concernent le blocus de ses frontières terrestres et aériennes, la suspension des échanges commerciaux (exceptés les produits de première nécessité) avec les autres pays et le gel de ses opérations financières avec les institutions dédiées de la Cedeao.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici