Mali : une prorogation de la transition de 6 mois à 5 ans

0
550

Les recommandations issues des Assises nationales de la refondation (ANR) au Mali, préconisent une transition de six mois à 5 ans pour pouvoir réaliser les réformes institutionnelles devant conduire à des élections crédibles, équitables et transparentes, indique le communiqué final des assises.

« Le gouvernement mettra en place un chronogramme visant à assurer un retour constitutionnel apaisé et sécurisé, conformément aux recommandations des assises nationales », déclare le président de la transition à l’issue de l’ANR, le colonel Assimi Goïta, cité par le document.

Le 12 décembre 2021, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) avait exigé à la junte militaire l’organisation d’élections en février 2022 comme prévu initialement, sous réserve d’autres sanctions. Le gouvernement malien a promis de fournir un chronogramme « détaillé » au plus tard le 31 janvier 2022.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici