Mali : vers une baisse de 2 % de la croissance du Pib en 2022

0
1479

La croissance du produit intérieur brut (Pib) du Mali devrait enregistrer une baisse de 2,1 % en 2022, selon une projection du rapport de la Banque africaine de Développement (Bad).

Cette baisse est imputable aux sanctions de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) et celles de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à l’égard du gouvernement malien, explique le document.

Le document indique que le Mali devrait modifier son programme d’investissement public pour donner la priorité aux énergies renouvelables » pour assurer la transition vers une croissance énergétique verte d’ici 2030.

Le 9 janvier 2022, les chefs d’Etat de la Cedeao et l’Uemoa avaient pris une série de sanctions contre le gouvernement de la transition au Mali. Ces sanctions concernent la suspension des échanges commerciaux (excepté les produits de première nécessité) avec les autres pays, le gel de ses opérations financières avec les institutions dédiées de la Cedeao.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici