Manifestations – Sénégal : Amnesty international exige l’ouverture d’une enquête

0
373

L’Ong Amnesty International a exigé l’ouverture d’une enquête « indépendante et impartiales sur les morts » lors des précédentes manifestations au Sénégal, indique l’Ong dans un communiqué parvenu à Ouestaf News.

Amnesty a invité les autorités sénégalaises à bannir « l’usage excessif » de la force par les Forces de défense et de sécurité (FDS). Il a également appelé le gouvernement sénégalais à garantir « le droit de réunion » suite à des plusieurs  refus  d’autoriser des manifestations pacifiques à une frange de de l’opposition politique.

Lors d’une manifestation de l’opposition du 17 juin 2022, trois personnes ont trouvé la mort à Ziguinchor (sud) et Dakar (capitale). Plusieurs dizaines de  personnes dont des leaders de la Coalition Yewi Askan Wi ont été arrêtées et jugées

En mars 2021, 14 personnes ont été tuées lors des mouvements de contestation populaire dans plusieurs villes du Sénégal, à la suite de l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, accusé de viol par une employée d’un salon de massage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici