Niger : hausse de 9,7 % des prix des denrées alimentaires

0
397

Les prix des denrées alimentaires au Niger ont enregistré une hausse de 9,7 % en une année, indique un communiqué du conseil des ministres tenu le 24 février 2022.

Pour justifier cette inflation, le gouvernement avance que les prix de ces produits étaient libres alors que ceux de certains autres sont réglementés. « Ils sont régis par la loi de l’offre et de la demande », explique le document.

Selon le gouvernement nigérien, les causes de ce renchérissement des prix sont liées à plusieurs facteurs dont « la pandémie du Covid-19, l’envolée des frais de transports maritimes liée au Covid-19, l’interdiction d’exporter des céréales vers le Niger prises par certains pays de la sous-région et la situation sécuritaire » dans la région.

Comparés à la moyenne des cinq dernières années (2015-2019), les prix moyens des céréales affichent des variations. Celles-ci sont de 17 % pour le mil, 11 % pour le sorgho, 12 % pour le maïs et 8 % pour le riz importé, lit-on dans le même document.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici