Niger : le Burkina donne son feu vert à l’envoi d’un contingent militaires

0
545

Le gouvernement burkinabè a approuvé le déploiement d’un contingent militaire au Niger, suite au coup d’Etat qui a renversé le président Mohamed Bazoum, le 26 juillet dernier, annonce le communiqué du conseil des ministres du 30 août 2023.

Les autorités burkinabè soulignent que le déploiement d’un contingent militaire est « en droite ligne avec les engagements stratégiques » du pays avec le Niger.

« Cet engagement se fait pour prévenir et mener au mieux notre lutte contre le terrorisme et répondre aux aspirations profondes des masses populaires burkinabé », explique le ministre de la Défense, le colonel-major Kassoum Coulibaly.

Les autorités militaires nigériennes avaient approuvé la semaine dernière l’intervention de troupes du Mali et du Burkina Faso « en cas d’agression ». Cette décision faisait suite aux menaces d’intervention militaire des forces de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) visant à rétablir le président Mohamed Bazoum dans ses fonctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici